ay réinvente la langue française

Aya Nakamura réinvente la langue française, et ça devient ridicule !

Un député prend Aya Nakamura comme exemple : « Elle réinvente un certain nombre d’expressions françaises »

En plein débat sur la discrimination par l’accent à l’Assemblée nationale, un député du LREM a cité en exemple la chanteuse de R’n’B Aya Nakamura pour illustrer les évolutions de la langue française.

Qui aurait parié qu’un jour Aya Nakamura entrerait à l’Assemblée nationale ? La chanteuse de R’n’B, qui est aujourd’hui la chanteuse française la plus diffusée et la plus écoutée au monde, a fait une entrée inattendue dans l’hémicycle malgré elle.

La Commission des lois étudiait un projet de loi du député LREM de l’Hérault Christophe Euzet qui vise à promouvoir « la France des accents » et à ne pas évincer une personne parce qu’elle a un accent prononcé du sud ou de l’est. ou du nord par exemple. La discrimination par l’accent est parfois un obstacle à l’accès au monde du travail.

Le député LREM de Saône-et-Loire Rémy Rebeyrotte a ensuite voulu souligner l’importance des néologismes, signe de vitalité, selon lui, de la vitalité de notre langue. Et c’est là qu’il a cité en exemple Aya Nakamura, qui s’est rendu célèbre par son tube « Djadja » en 2018.

« Face aux anglicismes, nous avons nous aussi intérêt à réinventer sans cesse notre langue. Quand je vois des jeunes comme Aya Nakamura qui aujourd’hui à travers sa chanson réinvente un certain nombre d’expressions françaises, cela me semble absolument remarquable. C’est-à-dire qu’elle apporte au niveau international de nouvelles expressions et des évolutions de la langue ».

Une reconnaissance étonnante quand on sait qu’Aya Nakamura – née au Mali et arrivée en France dans son enfance – a souvent été attaquée sur les paroles de ses chansons composées d’argot ou d’expressions peu connues du grand public.

Des critiques qui ennuient la chanteuse qui vient de sortir un troisième album en deux ans.

Laisser un commentaire